PROCÈS-VERBAL DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DU 31 MAI 2018

Par suite d’une convocation régulièrement adressée à tous les membres de l’Association en date du 30 mars 2018, ce à quoi les dits membres donnent acte, les membres de l’association ANGEAMADA se sont réunis dans les locaux de son siège social au 54/56 rue de la Folie Régnault à Paris 11ème  arrondissement à 19 h 30 aux fins de délibérer sur l’ordre du jour suivant :

 

-          1 – Election du Bureau ;

-          2 – Présentation du rapport moral de la Présidence ;

-          3 – Approbation des comptes de l’exercice clos le 31/12/2017 ;

-          4 – Quitus sur la gestion du Conseil d’Administration ;

-          5 – Affectation du résultat 2017 ;

-          6 – Cotisations 2018 ;

-          7 – Conventions réglementées ;

-          8 – Approbation du budget 2018 ;

-          10 – Information sur le renouvellement du Bureau ;

-          11 – Questions diverses ;

-          12 – Pouvoirs.

 

Lecture faite de la feuille de présence, il est constaté 9 membres sur les 48 affiliés à quelque titre que ce soit, et à jour de leur cotisation 2017, sont présents ou représentés et que 39 sont absents ou excusés. Sur les 9 présents ou représentés, 9 sont effectivement présents, dont 5 non membres du Bureau et 4 membres du Bureau.

 

Dès lors, l’assemblée générale va valablement délibérer ; la majorité acquise pour chacune des résolutions proposées s’entendant alors de 5 voix sur 9.

 

PREMIERE RESOLUTION – Election du Bureau de séance

 

Monsieur Tony CREPIN, en sa qualité de Président de l’Association, présidera le présent Conseil.

 

Monsieur Jérôme GUERARD, en sa qualité de Secrétaire de l’Association, sera Secrétaire de séance.

 

Cette résolution mise aux voix est adoptée à l’unanimité des membres présents ou représentés.

 

SECONDE RESOLUTION – Rapport moral de la Présidence

 

Le Président présente son rapport moral au titre de l’exercice écoulé.

 

Le Président rappelle que l’Association a été enregistrée auprès de la Préfecture de Paris en Octobre 2014

 

Il précise que deux Conseils d’administration se sont tenus au cours de 2017, le dernier ayant été réuni juste avant la tenue de la présente assemblée.

 

Point sur l’activité des bénévoles :

 

Depuis le départ de Sonia BEDIER de Madagascar, nous poursuivons la méthode mise en place en 2016 : des échanges sont tenus régulièrement par mail avec Abel, le papa d’Ange qui a repris momentanément la gestion en direct des obligations administratives et de la gestion financière pour le compte de sa fille.

Nos nombreuses relances auprès des différentes administrations malgaches n’ont jamais abouti. Ces services restent silencieux et à l’évidence, la possibilité d’obtenir une réponse de leur part ne pourrait se concevoir que par des déplacements sur place. Cette possibilité n’étant pas à l’ordre du jour pour des raisons de budget, nous maintiendrons cette année encore la solution actuelle.

 

Des nouvelles d’Ange :

 

La rentrée d’Ange en septembre 2017 au Cours Elémentaire 1 s’est parfaitement déroulée. Elle était ravie de retrouver le chemin de l’école et enchantée à l’idée de revoir ses petits camarades après deux mois passés en brousse chez ses grands-parents pour les vacances.

 

L’évènement créé autour de Noël a été une réussite. Vous avez été nombreux à répondre positivement à notre appel et nous avons reçu plusieurs cadeaux destinés à notre petite protégée. Nous vous remercions tous du fond du cœur pour vos réactions généreuses et tous ces petits mots de soutien destinés à Ange et à sa famille.

 

Après moultes péripéties, nous sommes enfin parvenus à envoyer ce colis (qui atteignait tout de même plus de sept kilos). Nous avions espéré l’adresser à l’Ecole Française de Mahajanga après que Madame La Principale ait accepté cette charge, mais il s’est avéré que l’envoi de cet énorme colis nous aurait coûté près de 460 euros en passant par un transitaire. Avec l’aide d’une autre association issue d’une compagnie aérienne, ce colis a été transporté gratuitement jusqu’à Tananarive et le Papa de Ange est allé le retiré dans les locaux de l’association. Nous remercions également toutes ces personnes qui ont bien voulu nous accompagner gentiment dans cette petite aventure.

 

Le bilan dressé par l’école à la veille des vacances de fin d’année a été mis en ligne sur le site internet de l’association. Nous vous invitons donc à le consulter à l’adresse ageamada.jimdo.com et vous constaterez avec plaisir qu’Ange est toujours à la hauteur de nos espérance en recevant, une fois encore, les félicitations de l’école.

 

Sur le positionnement fiscal des dons versés à l’association, le Président rappelle la situation évoquée lors de la dernière assemblée générale, à savoir : « des démarches entreprises en janvier 2015 auprès de l’administration fiscale dans le cadre d’un rescrit afin de valider la possibilité de délivrer des reçus fiscaux en faveur des donateurs ».

 

Le fisc s’est positionné en date du 14 avril 2015 en rejetant notre demande au motif que l’association n’a conclu aucune convention avec une association locale et que n’exposant donc pas directement les dépenses pour accomplir sa mission, elle ne remplit que partiellement les conditions requises pour revêtir un caractère humanitaire qui lui permettrait de bénéficier du régime mécénat.

 

Le 13 juillet 2016, une assemblée générale extraordinaire a été tenue afin de modifier les statuts en conséquence. Il est maintenant inscrit dans nos statuts que les fonctions d’administrateur ont un caractère strictement bénévole.

En novembre 2016, le Président est entré en contact avec le fisc français qui a confirmé la nécessité de disposer d’une structure sur place ainsi que d’un compte bancaire localement.

 

Depuis, des échanges avec l’Ambassade de France à Tananarive, celle de Madagascar à Paris et avec l’Agence Française de Développement, nous sommes parvenus à identifier les services concernés pour disposer des renseignements afférents à un accord de siège. Nous restons en attente d’un retour de leur part ; une relance a été adressée le 27 décembre 2016.

 

Aucune des administrations contactées ne répond à nos sollicitations ; sur un déplacement sur place permettant un échange direct avec les interlocuteurs serait susceptible de dénouer cette situation. Cette solution ne pouvant être organisée dans l’immédiat en raison de la faiblesse de nos ressources, nous maintiendrons donc malheureusement une nouvelle année sans pouvoir envisager la déductibilité des dons reçus de nos contributeurs.

 

Micro crédits :

 

Pour la première fois en 2016, nous avions décidé d’octroyer un micro-crédit de 600 euros, remboursable dès avril 2017 à raison de 25 euros par mois pendant vingt-quatre mois au taux nominal de 0,5 %.

 

Ce prêt a été consenti pour permettre au Papa d’Ange de terminer ses travaux sur son véhicule en vue de le rendre autonome financièrement.

A ce jour, les remboursements se font conformément à l’échéancier validé et nous ne constatons aucun arriéré.

 

Aide financière aux familles :

 

Faisant suite à un accident survenu de nuit dans la brousse en août 2017, le taxi-brousse a nécessité de nombreuses réparations et un temps d’immobilisation conséquent.

 

Aussi, pour permettre à la famille de subvenir à ses besoins, nous avons octroyé une subvention au titre de l’aide familiale d’un montant de 650 euros pour 2017 afin de compléter les maigres ressources qu’Abel pouvait gagner en réalisant des « petits boulots ». Les travaux sur le véhicule ont connu leur achèvement au bout de cinq mois.

 

Nous avons néanmoins attiré l’attention de Papa de Ange sur les choix qu’il opérait dans son activité ; pour des raisons louables d’économie, il remplace les pièces cassées par des pièces d’occasion ou de premier prix. Nous lui avons confirmé que pareille position risquait de lui coûter plus cher sur le long terme, ce type de pièce étant amené à rapidement devenir défectueux. De fait, la répétition de ce coût de renouvellement conjugué aux temps d’indisponibilité du véhicule risque d’être bien plus coûteux que d’investir dans un matériel de qualité et durable.

 

Nous avons donc entrepris au cours du premier trimestre 2018 d’entamer une étude de son activité afin de l’accompagner au plus près (conseils, projections et organisation).

 

Toujours en vue de lui apporter plus d’autonomie et de ne plus dépendre de nos subventions ponctuelles, si une contribution financière devait se faire sentir pour l’aider à investir durablement dans son matériel, l’association ne participerait pas en son nom ; elle se contenterait d’apporter un regard vigilant et bienveillant sur l’évolution de l’activité.

 

Cependant, et pour autant que certains adhérents aient envie de participer à cet accompagnement, une collecte dédiée sera organisée et un compte spécial sera ouvert à cet effet dans les comptes de l’association. La somme collectée sera alors prêtée sans intérêt, et les remboursements seront crédités sur ce compte.

 

Nouvelles scolarisations :

 

Compte tenu du peu de ressource collectée, nous n’avons pas mis en œuvre la recherche de candidats pour de nouvelles scolarisations dès la rentrée 2018. Les sommes collectées restent donc inscrites en réserves dédiées.

Nous tenterons de lancer une nouvelle collecte sur 2019 pour envisager la rentrée de septembre 2019.

 

Agence Mahajanga :

 

Compte tenu du peu de ressource collectée, nous avions abandonné l’idée de l’ouverture d’une agence sur place.

 

Les sommes collectées restent donc inscrites en réserves dédiées jusqu’à ce qu’une décision soit prise par le Bureau sur la possibilité d’ouvrir ladite agence.

 

Adhésions :

 

Nos adhérents du premier jour et ceux qui nous ont rejoint depuis 2015 sont toujours à nos côtés en 2017 et nous les en remercions. Par ailleurs, quatre nouveaux adhérents ont partagé nos espoirs en 2017. Nous sommes donc aujourd’hui 52 adhérents, dont 3 membres d’honneur.

 

Merci à tous pour votre fidélité et votre engagement à nos côtés.

 

Divers :

 

Les comptes de l’association présentent un compte « 46702003 – Abel NIRINA avance activité » dont le solde est débiteur au 31/12/2017 de 5 100 euros. Ce compte était d’une valeur de 5 100 euros au 31/12/2016. Le projet de transport de crevettes en Tananarive et Mahajanga a dû être abandonné compte tenu du coût de la licence qui en était le préalable. Ce compte a été réévalué à la hausse afin de réviser les travaux sur le 4 X 4 pour permettre sa transformation en « taxi brousse » et d’accéder à l’acquisition de la licence nécessaire. Il était convenu que cette avance, sans intérêt serait remboursable à raison de 50 euros par mois dès que l’activité de transport sera opérationnelle. Ceci aurait dû être le cas depuis plusieurs mois. Mais les choix opérés par Abel de minimiser les coûts des réparations par des pièces à moindre coût ne faisait qu’entraîner de nouvelles réparations, nous ne saurions considérer son activité comme enfin opérationnelle, le 4 x 4 étant régulièrement en réparation.

Il est à noter que l’association n’est pas impactée par ce choix : le financement est réalisé par Tony CREPIN qui en assumera seul les risques ; à ce titre, les frais bancaires occasionnés par ces transferts ne sont pas mis à la charge de l’association mais viennent en déduction du compte courant sociétaire.

 

Cette démarche a néanmoins été entreprise au sein de l’association, considérant que la possibilité d’accompagner Abel dans ce projet serait un bon moyen de permettre une présence parentale plus forte ; sans ce projet, Abel était amené à habiter chez son employeur pour lequel il exécutait des travaux de surveillance et d’entretien de la résidence et ne pouvait venir à son domicile pour voir sa famille qu’à de rares occasions au cours du mois. Cette démarche initiée en 2015 se maintient alors même qu’Abel a depuis perdu son travail. Mais l’idée reste la même : lui permettre de disposer d’un travail qui le rende financièrement autonome sans dégrader sa vie de famille.

 

Au vu des désagréments causés par le transport en brousse, l’état des pistes mettant régulièrement à mal le matériel et conduisant à d’incessantes et couteuses réparations, Abel envisage d’aborder son activité par un transport sur route et non plus sur piste. Il serait alors question d’acheter un minibus d’occasion, le 4 x 4 restant l’élément de secours qui permettrait de poursuivre l’acticité dès lors que le minibus serait immobilisé pour des réparations ou des révisions.

 

Le projet chiffré qui nous a été remis par Abel semble réaliste et présente un résultat honorable capable de satisfaire à cet objectif d’autonomie de la famille. Le coût d’investissement serait de l’ordre de 6 500 euros, financer sous la forme d’un emprunt à zéro pour cent sur huit ans mais n’impactera pas la trésorerie de l’association car il sera financé par un apport dédié par des contributeurs.

 

Comptabilité :

 

Le Bureau a décidé qu’à compter de l’exercice 2016, les actions des bénévoles, qu’il s’agisse de temps passé ou de frais avancés pour le compte de l’association et qui ne seraient pas remboursés, seront inscrits dans des comptes de la classe 8. Ceci permettra pour tout à chacun, et en particulier pour nos partenaires, de réaliser l’investissement non financiers de nos adhérents.

 

En outre, ce suivi établi individuellement servira de support pour valider les temps d’activité dans le cadre du Compte d’Engagement Citoyen mis en place à compter du 12 janvier 2017.

 

Vie administrative et financière :

 

Il rappelle qu’il a été procédé au début de l’exercice 2015 à l’ouverture d’un livret A au sein du même établissement bancaire que celui détenteur du compte courant, savoir le Crédit Coopératif.

 

Enfin, un contrat de protection responsabilité civile a été souscrit fin 2014 auprès de la MAAF.

 

L’association n’a pris ni donné aucun engagement hors bilan au cours de l’exercice clos.

 

S’agissant des comptes de l’exercice 2017, ceux-ci seront présentés et commentés dans les prochaines résolutions de la présente assemblée.

 

Il est demandé aux membres présents ou représentés de donner acte de la lecture de ce rapport.

 

Cette résolution mise aux voix est adoptée à l’unanimité des membres présents ou représentés.

 

TROISIEME RESOLUTION – Approbation des comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2016

 

Le Président rappelle que ce quatrième exercice porte sur une durée de douze mois.

 

Les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2017 présentent un bénéfice de 2 183,97 euros et un pied de bilan de 10 130,70 euros.

 

Les résultats comparés 2017 / 2016 sont ainsi présentés en ANNEXE 2.

 

Il en ressort un bénéfice en hausse en 2017 de 28,98 %, passant de 918,62 € en 2016 à 1 434,06 € en 2017.

 

Les capitaux stables s’élèvent à 3 924,08 €, en hausse de 57,58 %, hausse imputable exclusivement à la réalisation du bénéfice 2017. Ils se répartissent comme il suit :

 

Le résultat 2017 se répartit ainsi :

 

 

L’évolution comparée est identifiée en ANNEXE 1.

 

Les cotisations et les dons ont évolué de la façon suivante :

 

 

Nous avons donc accueilli 4 nouveaux adhérents en 2017, sans constater de défection par ailleurs.

 

Quant aux dons, plus nombreux, ils ont été également d’un montant moyen en baisse, passant de 62 € à 39 €. Pour autant, le niveau de ces dons s’est maintenu à environ 1 300 € par l’année.

 

Enfin, le détail des charges constatées d’avance comparé à 2016 se présente ainsi :

 

Après échange de vue, les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2017 sont validés.

 

Cette résolution mise aux voix est adoptée à l’unanimité des membres présents ou représentés.

 

QUATRIEME RESOLUTION – Quitus sur la gestion du Conseil d’administration

 

Les membres présents ou représentés donnent quitus au Conseil d’administration pour sa gestion de la période écoulée et arrêtée au 31 décembre 2017.

 

Cette résolution mise aux voix est adoptée à l’unanimité des membres présents ou représentés.

 

CINQUIEME RESOLUTION – Affectation du résultat 2017

 

Le bénéfice constaté au 31 décembre 2017 pour 1 434,06 euros sera porté en report à nouveau créditeur, lequel passera alors de 1 690,02 euros à 3 924,08 euros.

 

Cette résolution mise aux voix est adoptée à l’unanimité des membres présents ou représentés.

 

SIXIEME RESOLUTION – Cotisations 2018

 

Les cotisations pour l’année 2018 ont été décidées par le Conseil d’administration.

 

La distinction entre anciens et nouveaux adhérents restera valide pour cet exercice.

Pour les nouvelles adhésions à compter de demain, le tarif sera fixé respectivement à :

     - Cotisation bienfaiteur : 225 euros (Deux Cents Vingt Cinq)

     - Cotisation membre : 25 euros (Vingt Cinq)

 

Le renouvellement des adhésions en 2018 restera, quant à lui, au même prix qu’en 2017, à savoir 20 euros (Vingt).

 

Cette résolution mise aux voix est adoptée à l’unanimité des membres présents ou représentés.

 

SEPTIEME RESOLUTION – Conventions réglementées

 

Il est rappelé à l’Assemblée Générale qu’aucune convention ne lie les membres du Conseil d’administration avec l’association.

 

Néanmoins, il est fait mention de l’existence d’un compte courant sociétaire au nom de Tony CREPIN présentant un solde en sa faveur de 8 029,93 euros au 31 décembre 2017, cette somme comprenant les 5 100 euros avancés à Abel NIRINA à titre personnel. Cette somme a été versée spontanément à titre d’avance pour couvrir les besoins de l’association dans le financement de ses activités malgaches et de ses coûts de fonctionnement. Cette somme n’est pas productive d’intérêt. Elle sera remboursée à la condition que l’association soit en mesure de le faire, sans échéance contrainte.

 

A aucun moment ce compte n’a été débiteur.

 

Cette résolution mise aux voix est adoptée à l’unanimité des membres présents ou représentés.

 

HUITIEME RESOLUTION – Budget 2018

Le budget pour l’exercice 2018 a été établi sur la base des données suivantes :

 

         - 49 adhésions à 20 €, soit                                                   980 € de recettes

     -11 adhésions nouvelles à 25 €, soit                                    275 € de recettes

     - Dons affectés                                                                  4 030 € (dont 3 630 € pour Ange)

     - Dépenses pour Ange                                                      3 355 €

     - Projets de deux tombolas générant                             1 219 € de bénéfice (solde billets

                                                                                                                achetés en 2017)

     - Opérations Chocolats de Noël 2018                               225 € de bénéfice

    - Coût de fonctionnement évalués à                              1 007 € (dont 88 €

                                                                                                                d’amortissement

                                                                                                                du matériel sur

            place à Mahajanga et

            couverts par un don

            spécifique de 100 €)

     - Produits financiers évalués à                                              24 € (livret A et micro crédit)

 

Ce projet de budget se résume par :

 

     - La génération d’un bénéfice sur les activités malgaches de                             275 €

     - La génération d’un bénéfice sur les activités non affectées de                     1 844 €

     - La génération d’un bénéfice de fonctionnement de                                           372 €

Et fait donc apparaître globalement un bénéfice de                                          2 491 €

 

Conformément à ces projections, le bilan prévisionnel qui en est la conséquence présente une amélioration des ressources stables, lesquelles passeraient de 3 924 € à 6 415 €.

 

Ce budget prévisionnel ainsi que le bilan prévisionnel qui en découle sont présentés en ANNEXE 3.

 

Le budget de l’exercice 2018, prévoyant un bénéfice de 2 491 euros et un pied de bilan prévisionnel de 12 483 euros est approuvé.

 

Cette résolution mise aux voix est adoptée à l’unanimité des membres présents ou représentés.

 

NEUVIEME RESOLUTION – Questions diverses

 

Toute explication ayant été fournie, aucune question n’est posée en dehors de l’ordre du jour.

 

Cette résolution mise aux voix est adoptée à l’unanimité des membres présents ou représentés.

 

DIXIEME RESOLUTION – Pouvoirs

 

Tous pouvoirs sont donnés au porteur d’un original, d’une copie certifiée conforme ou d’un extrait certifié conforme par le Président du présent procès-verbal pour effectuer tous dépôts et formalités prévus par la loi.

 

Cette résolution mise aux voix est adoptée à l’unanimité des membres présents ou représentés.

 

Après un débat portant sur les différents points d’organisation pratique de l’association, le Président a clos la séance d’assemblée générale.

 

Plus aucune autre question n’étant exposée, la séance est levée à 21 h 30.

 

Fait à PARIS,

 

En cinq exemplaires originaux,

Le 31 mai 2018

 

 

 

Le Président                                                                                                               Le Secrétaire